Réflexion d'un épicurieux

Peu bavard ces derniers mois, Questions de goût n’hibernait pas pour autant.

A la suite du colloque d’avril 2011, nous avons décidé de privilégier des actions permettant un dialogue de proximité avec nos membres et amis d’aujourd’hui et de demain.

 

Tout ce qui touche au plaisir de la table ne peut que rimer avec convivialité et plaisir du partage.

 

A titre d’exemple : en mars dernier, un partenariat avec l’Université de Franche-Comté (Mission Culture scientifique et technique, le CLA, le RU Lumière et le CROUS) a permis d’associer Questions de goût à une représentation théâtrale au Petit Théâtre de la Bouloie. La Compagnie Thearto de Chaumont donnait une représentation du « Mets des mots », et pour que les mots d’auteurs trouvent leur traduction gustative, les chefs des Restaurants Universitaires associés à Benoît Rotschi ont laissé libre cours à leur inventivité en déclinant de simples légumes des maraîchers régionaux sous les trois thèmes du « sucré-salé », de l’amertume et de la texture Un des enjeux était aussi de produire une dégustation à moins de 3 € par personne, boissons comprise.

 

Pari tenu, pari réussi : ces trois buffets proposés successivement aux spectateurs du théâtre ont été largement plébiscités et ont donné lieu à des échanges extrêmement riches, juste retour des « mots pour des mets »…

 

Dans un autre registre, j’ai eu dans le courant de l’été la chance exceptionnelle de rencontrer et d’interviewer Pierre Troisgros, l’une des figures emblématiques depuis plus de 40 ans de la gastronomie française. Benoît Rotschi, qui m’accompagnait, fait le récit de cette après-midi privilégiée dans la rubrique « un mot de … ». J’y consacrerai également quelques lignes dans un prochain article.

 

Enfin, je suis heureux de pouvoir annoncer l’organisation, à partir du 17 octobre, d’une série de rencontres-débats mensuelles intitulées « Paroles et casseroles » (voir le programme 2012 sur le site). Ces soirées consacrées à des thèmes variés mêleront grand public, passionnés et professionnels dans le cadre accueillant du Café de l’Hermitage, Place Victor Hugo. Là encore sera privilégié le dialogue avec les participants.

Et toujours au programme, la promesse de dégustations savoureuses de mets et de mots !

 

******

Pierre Peuteuil, président de Questions de goût

Septembre 2012